HONDA CRF250 Rally 2017

L’essentiel: la CRF250 Rally est prête… Pour les longs week-ends d’aventure, les destinations lointaines ou plus simplement pour les trajets quotidiens. La preuve avec ses suspensions à grands débattements, son freinage ABS, son habillage inspiré de la CRF450 Rally qui lui confère un excellent niveau de protection ou encore son autonomie record. Les performances du moteur sont en phase avec un couple appréciable à bas régimes et une puissance élevée dans les tours.

Sommaire:

1. Introduction

2. Caractéristiques principales

3. Caractéristiques détaillées

1. Introduction
Un trail 250 cm3 peut rendre de nombreux services: grâce à une légèreté associée à une extrême maniabilité, il se faufile aisément dans les bouchons, mais peut aussi, en profitant de ses débattements de suspensions, de sa hauteur de selle et de sa garde au sol, se montrer amusant et confortable dans les chemins ou sur les sols défoncés. Au final, un trail 250 cm3 ouvre un vaste champ d’opportunités, quel que soit le niveau d’expérience de son pilote.

Avec des gènes et un style directement inspiré de ceux de la CRF450 Rally conçue par le HRC pour le Dakar, la CRF250 Rally fait souffler un vent de nouveauté sur le marché. Elle ne semble pas simplement prête à prendre le départ d’une spéciale de désert, elle offre aussi un avant-goût d’aventure à ceux qui préfèrent une machine légère et facile.

M. Eiji Sugiyama, responsable du développement de la CRF250 Rally 2017:

«Le marché des répliques de machines de rallye est excitant pour nous, en particulier si l’on considère tous les efforts entrepris par l’équipe du HRC autour du rallye Dakar. Nous voulions nous appuyer sur les capacités de la CRF250L pour offrir de nouvelles perspectives aux amateurs, jeunes ou plus âgés. Avec la CRF250 Rally, nous avons décidé de faire une moto qui ressemble à la moto d’usine du HRC, qui soit amusante à piloter sur route comme en tout-terrain, qui soit confortable pour voyager tout en étant pratique et efficace au quotidien. C’est une moto qui insuffle un esprit de rallye-raid dans chacun de ses déplacements.»

2. Caractéristiques principales
La CRF250 Rally reprend la base de la CRF250L mais y ajoute une longue liste de modifications qui la rendent unique sur le marché. L’inspiration stylistique est clairement à chercher du côté de la CRF450 Rally développée et engagée en course par le HRC. À l’avant, le saute-vent «flottant», le carénage et les ouïes de radiateurs sont synonymes de protection contre le vent alors que le reste de la machine joue plutôt la carte du minimalisme. La double optique avant asymétrique fait appel à des diodes, tout comme les clignotants.

Le grand réservoir autorise une autonomie importante tandis que la nouvelle instrumentation numérique comprend une jauge de carburant et un compte-tours. Les suspensions à grands débattements et la garde au sol élevée témoignent du potentiel de la moto en tout-terrain et sur longues distances tandis que le freinage ABS peut être déconnecté à l’arrière. Conforme aux normes Euro4, le monocylindre revendique du couple à bas régime et de la puissance à haut régime grâce aux évolutions apportées au système PGM-FI, au corps d’injection, aux nouveaux conduits de la boîte à air et à l’échappement allégé.

3. Caractéristiques détaillées

3.1 Style & équipement
La CRF250 Rally a été conçue pour abolir les distances et son style ne laisse aucun doute sur ce point. Dérivé des composants utilisés sur la CRF450 Rally, le saute-vent ainsi que les éléments de carénage et les ouïes de radiateur protègent efficacement le pilote et offrent une excellente défense contre les éléments. Les protège-mains renforcent la protection, tant pour les mains que pour les leviers.

Au niveau de la selle, le style est clairement inspiré du TT avec des caches latéraux et un ensemble selle/réservoir qui permettent au pilote de se déplacer facilement. Un sabot protège le dessous de la machine tandis que le sélecteur dispose d’un embout repliable. La hauteur de selle est de 895 mm, soit 20 mm de plus que celle de la CRF250L.

L’éclairage est confié, pour l’avant, à une double optique asymétrique à diodes tout comme les clignotants et l’éclairage arrière compact et discret. Bien conçue, l’instrumentation digitale comprend notamment un compteur de vitesse, un compte-tours, une jauge de carburant et une montre de bord.

Le réservoir de 10,1 l (y compris 1,6 l de réserve) assure une autonomie de l’ordre de 320 km grâce à une consommation d’environ 3 l/100 (mode WMTC). Plat, le bouchon de réservoir est monté sur charnière.

La CRF250L est proposée avec un coloris unique sur une base de rouge avec quelques accents noir et blanc rappelant la livrée des machines d’usine du HRC.

3.2 Partie cycle

Le cadre simple berceau dédoublé de la CRF250 Rally est réalisé en acier avec deux poutres principales de section ovale. L’empattement de 1’445 mm se conjugue avec un angle de chasse de 28,1°, une traînée de 114 mm et une garde sol de 270 mm (15 mm de plus que la CRF250L). Le poids en ordre de marche est de 157 kg.

À l’avant, comme sur la CRF250L, la fourche inversée Showa de ø 43 mm offre 250 mm de débattement tout en étant 50 mm plus longue. Légers et rigides, les tubes abritent d’un côté le ressort, de l’autre le contrôle de l’amortissement. Le tarage du ressort tout comme les réglages d’amortissement ont été adaptés afin de correspondre aux aspirations aventurières de la CRF250 Rally. Un axe de roue avant de ø 17 mm améliore à la fois la rigidité et les sensations de pilotage.

À l’arrière, le monoamortisseur Showa de ø 40 mm est associé à une suspension Pro-Link dont les ratios de démultiplication ont été revus pour davantage de confort et offrir un débattement de 265 mm (25 mm de plus que la CRF250L).

Le bras oscillant avec longerons de section ovale est réalisé à partir d’une pièce monobloc en fonderie d’aluminium qui garantit une rigidité optimale tout en réduisant le poids non suspendu. L’aluminium extrudé est également utilisé pour le système de tension de la chaîne.

En ce qui concerne le freinage, un disque flottant «dentelle» de ø 296 mm est utilisé à l’avant, coiffé par un étrier 2 pistons. Le système antiblocage à 2 voies fait partie de l’équipement d’origine et offre la possibilité de déconnecter l’arrière.

De superbes jantes aluminium noires (21 pouces à l’avant et 18 pouces à l’arrière) caractérisent la CRF250 Rally et reçoivent des pneumatiques mixtes de 3.00-21 51P et 120/80-18M/C 62P.

3.3 Motorisation
Le monocylindre quatre temps, double arbre à cames et refroidissement liquide de 249 cm3 de la CRF250L revendique un couple plus élevé à bas régime que le moteur précédent ainsi qu’une puissance plus importante à haut régime, le tout en délivrant ses performances de manière très linéaire. La puissance maximale est fixée à 18,2 kW à 8’500 tr/min tandis que le couple de 22.6 Nm est atteint à 6’750 tr/min.

Un système d’alimentation par injection électronique PGM-FI révisé alimente le moteur par un conduit d’admission de ø 38 mm avec une arrivée d’air directe à partir du boîtier de filtre. Le silencieux d’échappement à un diamètre de 115 mm ; il intègre le catalyseur et dispose de deux chambres de tranquillisation. Enfin, un collecteur de grande section permet au moteur de mieux respirer et de délivrer plus de puissance.

Les côtes fondamentales du moteur sont de 76 x 55 mm avec une distribution assurée par un système de culbuteurs. Un cylindre désaxé permet de réduire les pertes par frottement tandis que le piston bénéficie d’un traitement de surface antifriction à base de molybdène. La pompe à huile présente une conception interne qui limite les phénomènes de cavitation.

Les tourillons de vilebrequin tournent sur des demi paliers en métal montés à la presse, alors que le maneton de vilebrequin utilise une bague en fonte. L’adoption de cette technique originale se traduit par une réduction du poids et un accroissement de la douceur de fonctionnement du moteur ; Cela permet également de rigidifier le carter principal tout en limitant les phénomènes de dilatation à la chaleur.

Un balancier d’équilibrage élimine les vibrations primaires tandis que la boîte à six rapports et l’embrayage ont été conçus pour supporter les contraintes d’une utilisation en tout-terrain. D’une capacité de dissipation de 10,7 kW, le radiateur de refroidissement est secondé par un ventilateur afin de limiter la température à faible allure.

Le moteur de la CRF250 Rally répond aux dernières normes antipollution Euro4.